Ce n’est pas l’Eldorado

Chaque jour les médias nous racontent l’arrivée de migrants issus d’Afrique qui tentent de rejoindre « l’Eldorado » au péril de leur vie. S’ils ne perdent pas celle-ci pendant la traversée, en mettant le pied sur le sol européen ils pensent avoir trouvé la fortune… En vérité, ils n’ont gagné qu’une somme de problèmes : comment se loger, comment manger, comment travailler, comment avoir des papiers, comment vivre au quotidien sans la famille… comment survivre dans la jungle européenne. Quelle déception !

Et pourtant, en restant au pays, ils auraient pu utiliser toute cette énergie depensée dans leur volonté de traverser à construire une vie meilleure, entourés des leurs et au coeur de leur culture… Lamine Keita explore ce paradoxe et s’interroge sur les motivations des candidats à l’immigration.

Distribution : 2 danseuses, 2 danseurs (danse afro-contemporaine) et quatre musiciens (djembe, dumdum, kora, harpe).
Premières versions jouées en juillet 2009 au « festival Sun Art  » de Lourmarin et en 2015 au « festival International de Danse et Musique » de Turin (Italie) et en 2017 au « Théatre Astra » de Turin (Italie).

Contact mail : cliquer ici